Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Sortie, rampe ou passe et coulée

Le castor ne s’éloigne pas volontiers des eaux dont la protection lui est essentielle. C’est pourquoi il est rare qu’il parcoure sur terre de longs trajets parallèles à la rive. Si un castor veut aller manger plus haut ou plus bas le long d’un cours d’eau, il retourne dans l’eau et ressort à l’endroit choisi. Il utilise toujours les mêmes endroits pour sortir de l’eau, ce qui produit, avec le temps, des passages sans végétation  et même des tranchées profondes au fil des ans, appelées sorties ou rampes.

Lorsque, par exemple, il veut passer de son bassin vers la rivière toute proche, le castor prend toujours le même chemin. Avec le temps cela produit des tranchées profondes appelées passes de castor ou coulées.

sortie Sortie d’un plan d’eau.


sortie Sortie d’un plan d’eau.

   
chemin Sortie d’un canal d'évacuation des eaux vers un terrier-hutte (en haut, avec de la neige sur le toit).

 
sortie betteraves Sortie d’un plan d’eau vers un champ de betteraves sucrières.


chemin betterave Passe de castor depuis un plan d’eau vers un champ de betteraves sucrières. 

 

passe
Passe de castor ou coulée depuis un plan d’eau vers un ruisseau proche.

 

Chemin route Passe de castor traversant une route goudronnée d'un plan d’eau vers un ruisseau proche.

 

chemin route Même passe de castor que l'image ci-dessus, vers le ruisseau.

 

Retour