Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Chantier

Le castor n’abat pas les arbres indifféremment ici et là. Lorsque, dans son territoire, il trouve une source d’alimentation qui vaut la peine, il abat généralement plusieurs arbres au même endroit. On parle alors d’un chantier. Mais le castor n’abat pas toujours les arbres juste pour en manger l’écorce. S’il n’y a que peu d’arbres qui lui conviennent pour s’alimenter, le castor peut aussi recourir à d’autres moyens : il abat les arbres de toute une zone pour que la lumière pénètre mieux jusqu’au sol, ce qui permet de favoriser la croissance des herbes dont il se nourrira en été.

chantier AarChantier dans un bosquet des bords de l’Aar, sur le Plateau suisse. Les arbres sont débités en morceaux directement sur place, puis l’écorce est consommée au même endroit. 

 

grand chantier Aar
Grand chantier le long de l’Aar à Olten. Dans ce cas, une famille de castors a entièrement abattu un petit bois comportant certains saules de grande taille.

 

chantier Un chantier typique d’une famille de castors dans une forêt de chênes (à droite quelques chênes encore sur pied). En procédant ainsi, les castors permettent à la lumière de pénétrer dans la forêt et « cultivent » ainsi activement leur alimentation future.



chantier vue aérienne
Le même chantier que ci-dessus, vu d’avion (photo : U. Spychiger, AWEL Zurich).

 


chantier eifel
Chantier le long d’une petite rivière de moyenne montagne dans l’Eifel (Allemagne). 

 

chantier petit saules Mais les chantiers ne doivent pas toujours être aussi spectaculaires que sur les photos ci-dessus. Il arrive souvent que le castor n’abatte que quelques petits saules sur une même place, comme sur cette photo.