Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Réserve de nourriture

Dans les eaux qui gèlent en hiver, le castor privilégie la préparation de réserves pour l’hiver. Il les place directement devant l’entrée de la hutte principale. Ces réserves peuvent représenter plusieurs mètres cube de plantes ligneuses. Le castor enfonce les branches dans le sol pour éviter qu’elles ne soient emportées. Lorsque l’eau gèle en hiver, le castor ne sort plus de sa hutte et passe de temps à autre sous l’eau pour rentrer des branches dans la hutte et en manger l’écorce.

 
réserve de nourriture Réserve d’hiver dans un lac artificiel. Le tas de branches sur la berge à droite de la photo est le terrier. La réserve de nourriture est composée aussi bien de branches de saules et d’aulnes que de tiges de maïs.

 


réserve de nourriture Réserve de nourriture devant une hutte dans un plan d’eau retenu par les castors.


réserve de nourriture Réserve d'hiver dans un bras latéral de l'Aar à faible courant.

 

Retour