Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Le castor à l'échelle mondiale

Il y a deux espèces de castors distinctes : le castor européen, Castor fiber, établi dans toute l'Europe et jusqu'en Mongolie, et le castor canadien, Castor canadensis, que l'on trouve dans toute l'Amérique du Nord. Extérieurement, les deux espèces ne se différencient pratiquement pas. Elles ont cependant un nombre différent de chromosomes (C. fiber: 2n=40 ; C. canadensis : 2n=48). Les deux espèces ne peuvent donc pas se croiser, c.à.d. qu’il n’y a même pas des descendants stériles comme entre le cheval et l’âne. 

Aujourd’hui, on estime les effectifs du castor européen à 700'000 individus ( IUCN 2010  ). La plupart d’entre eux vivent actuellement en Russie, en Scandinavie et dans les pays baltes.

Des informations sur le castor canadien et leur statut de protection se trouvent sous ( IUCN 2010 ).  On ne trouve le castor canadien qu’en Amérique du Nord, à l’exception de deux populations réintroduites au Chili et en Finlande.

Répartition du castor européen (rouge: C.fiber; jaune: C. canadensis)  

   Répartition du castor canadien. En Terre de feu, il s'agit de lâchers. 

 

 

Sous-espèces
La question des sous-espèces du castor fait l’objet de fréquentes querelles d’experts lorsqu’il s’agit du maintien de l’espèce Castor fiber. On distingue certes 8 sous-espèces du castor européen qui ont été déterminées à l’origine sur la base de différences morphologiques. Les recherches génétiques récentes montrent cependant qu’il ne s’agit en fait que de deux lignées, une occidentale et une orientale, qui reflètent probablement les deux zones de retraite différentes au Sud de la France et dans la région de la Mer noire pendant la dernière glaciation. Avec la fonte des glaces, les castors sont partis de ces zones pour occuper les nouveaux habitats qui se dégageaient au Nord.

Pour la ligne occidentale on distingue les sous-espèces suivantes :

- le castor de Scandinavie, Castor fiber fiber,
- le castor de l’Elbe, C.f. albicus,
- le castor du Rhône, C.f. galliae.

Pour la ligne orientale on distingue les sous-espèces suivantes :

- en Russie, C.f. belarusicus,
- en Mongolie et en Chine, C.f. birulai,
- en Europe de l’Est et en Russie, C.f. osteuropaeus, C.f. pohlei et C.f. tuvinicus.

 



Populations de castor dans les pays de l'Europe et en Asie (selon 
Halley & Rosell 2003)  

 

 
Pays
Année d'éradication

Année
mis sous protection

Année de réintroduction
Population (individus)
Allemangen Population rélictuelle (Elbe)
1910
1936-1940
1966-1989
1999-2000
8'000-10'000


Angleterre
avant le 12ième siècle



Autriche
1869

1970-1990
> 1'300
Belgique
1848


200-250
Bélarus
Population rélictuelle
1922

24'000
Bosnie-Herzégovine




Bulgarie




Croatie
1857


ca. 180
Danemark
ca. 500 avan JC


60-70
Ecosse
16ième siècle

2009

Esgagne
17ième siècle 1981
2003
18
Estonie
1841

1957
11'0000
Finland
1868
1968
Population chassée
1935-1937 (Castor canadensis)
1995
16'000 Castor canadensis
2'000 Castor fiber

France
Population rélictuelle (Rhône) 1909
1959-1995
7'000-10'000
Pays-Bas
1826

1988-2000
177-227
Hongrie
1865

1991-1993
1996-2003
> 400

Italie
1541



Kazakhstan



1'000
Lettonie
1830
Population chassée
1927-1952
1975-1984
> 100'000

Lituanie
1938

1947-1959
50'000-70'000
Luxembourg
18ième siècle


Mongolie/Chine
Population rélictuelle 
1959-1985
800
Norvège
Population rélictuelle
1845
Population chassée
1925-1932
1952-1965
Env. 70'000

Pays de Galles
12ième siècle


Pologne
1844
1923
1943-1949
1975-1986
18'000-23'000

Tchéquie
17ième siècle
1991_1992
1996
Env. 500

Roumanie
1824

1998-1999
> 170
Russie
Population rélictuelle
1922
Population chassée
1927-1933
1934-1941
1946-1964
232'000-300'000


Serbie
1903

2004
30
Slovaquie
1851

1995
>500
Slovénie


1999
>6
Suède
1871
1873
Population chassée
1922-1939

>100'000

Suisse
1820
1962
1956-1977
1'600
Ukraine
Population rélictuelle
1922

6'000