Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Sens

Vue et ouïe
Lorsqu’il nage, le castor ne laisse que sa tête dépasser de l’eau, laissant ainsi le nez, les yeux et les oreilles sur une ligne juste au-dessus de l’eau. Le castor est ainsi à peine visible, mais il à tous les sens importants à disposition pour reconnaitre un danger. Lorsqu’il plonge, le castor referme ses oreilles avec un repli de peau qui empêche l’eau de pénétrer sans que cela ne l’empêche d‘entendre sous l’eau. Le castor peut aussi voir sous l’eau car ses yeux sont alors recouverts d’une membrane nictitante.

Odorat
L’odorat est le sens le mieux développé chez le castor. Pourquoi ? D’une part pour éviter le danger. Lorsque le castor sent quelque chose de suspect, il a tout de suite vent du danger et plonge immédiatement. Mais son odorat lui sert aussi à découvrir une bonne source d’aliments comme des saules ou des peupliers à plusieurs centaines de mètres.

Les odeurs jouent aussi un rôle central dans la communication chez le castor. Le castor marque les limites de son territoire avec le castoréum qui donne plusieurs informations aux animaux étrangers à la famille, p. ex. si le territoire est occupé ou libre.

Toucher
Le toucher est aussi très développé chez le castor. Autour du nez, il a d’épais poils tactiles jusqu’à 9 cm de long et d’autres plus petits et plus fins aux pattes. Ces poils tactiles permettent au castor de s’orienter dans l’obscurité complète et dans les eaux troubles.