Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Dangers pour les castors

castor écrasé

Le trafic routier est la cause de mortalité n° 1 pour le castor en Suisse. Ces dernières années, la moitié des quelque 60 castors trouvés morts chaque année sont à chaque fois victimes du trafic routier. Ceci principalement pour deux raisons : 
 

  • Lorsqu’il doit contourner des centrales électriques ou des ouvrages artificiels sur les cours d’eau, le castor doit traverser des routes souvent très fréquentées.
  • A la recherche de nourriture dans les cultures agricoles (betteraves à sucre, maïs ou céréales), le castor traverse souvent des routes très fréquentées où il trouve la mort.

Dans la plupart des cas, il est facile de remédier au problème des centrales et des ouvrages artificiels (voir solutions). Par contre, les choses sont plus compliquées lorsque le castor doit traverser des routes à la recherche de nourriture dans les cultures agricoles proches des eaux. Simplement cultiver les cultures intéressantes pour les castors (betteraves à sucre ou maïs) à une distance suffisante (> 50m) peut déjà suffire à désamorcer ce problème.