Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Plantations d’arbres fruitiers

 
La meilleure façon de protéger des vergers entiers plantés proche d’un cours ou plan d’eau est une clôture en treillis d’au moins 1 m de haut. Le treillis devrait être enfoncé à 30 ou 40 cm dans le sol, sans quoi le castor peut creuser sous la clôture. 

Des rives avec une végétation naturelle limitent les dégâts
La revitalisation des zones riveraines avec des essences de bois tendre peut également diminuer la pression des dégâts par le castor sur les arbres isolés ou des vergers entiers.


Présentation schématique d’une clôture installée pour protéger tout un verger. Il est important de bien clôturer toute la plantation, sans quoi le castor recherchera une entrée.  Par ailleurs, la clôture doit être enfoncée à 30-40 cm dans le sol, sans quoi le castor peut creuser et passer par-dessous (illustration tirée de Rahm & Bättig 1996 ).








Retour au tableau