Fermer
bannière 1.jpgbannière 2.jpgbannière 3.jpg

Zones riveraines larges, exploitées extensivement, avec une végétation riveraine adaptée





Elargissement des zones riveraines contre les inondations

De nombreux cours d’eau se présentent aujourd'hui comme le montre l’image du haut. En dehors des problèmes causés à l’infrastructure par les activités du castor lorsqu’il creuse, il peut aussi y avoir des inondations des cultures s’il construit des barrages. Plus les zones riveraines sont larges, moins l’éventuel bouchage des drainages aura d’influence sur les cultures plus éloignées. Dans ce cas aussi il faut – selon la situation – des zones riveraines plus larges pour supprimer, ou du moins désamorcer, le problème.

Nouveau règlement depuis 2011
La révision 2011 de la loi et de l’ordonnance sur la protection des eaux prévoit de promouvoir des zones riveraines plus larges pour l’ensemble des cours d’eau selon l’abaque de la brochure Idées directrices – Cours d’eau suisses. La surface supplémentaire nécessaire à ce propos – le plus souvent des terrains agricoles – peut continuer à être utilisée pour l’agriculture dans la mesure où celle-ci les exploite conformément aux exigences de l’ordonnance sur les paiements directs (OPD RS 910.13) comme surfaces herbagères, haies, champs et berges boisées, prairies extensives, pâturages ou bordures forestières extensives. Ces exigences s’appliquent désormais aussi pour l’exploitation de surfaces en dehors des parcelles agricoles. 


Retour au tableau